Friday, January 22, 2021
ENG
Admissions & Règlements

Règlement des Etudes

Evaluation Académique

Le programme académique comprend un nombre prédéterminé de cours échelonnés sur une période de 5 années, à raison de 6 à 7 cours par semestre. En plus du programme académique, les étudiants sont tenus d’effectuer des stages professionnels au cours de leurs 3ème et 4ème années d’étude et de réaliser un projet de fin d’études durant la 5ème année.

L’année universitaire de l’IIHEM est divisée en deux semestres (Automne et Printemps). Chaque semestre comprend 15 semaines d’enseignement dont deux réservées aux examens.

L’Institut peut également organiser des sessions d’été, à raison de 5 semaines, pour permettre à ses étudiants le rattrapage de cours en retard ou l’avancement de cours futurs

Le système d'évaluation repose obligatoirement sur l'appréciation de la compétence évaluée à travers:

  • le travail individuel, notamment le travail préalable aux séances d'enseignement (lecture, cas, notes techniques, etc...) évalué par les enseignants grâce à des moyens très divers (quizzes ou interrogations orales, réalisation de devoirs, etc...). Cette évaluation s'appuie, le plus souvent possible, sur une ou plusieurs interrogations écrites, non systématiquement annoncées à l'avance ;
  • le travail de groupe évalué par chaque enseignant ;
  • la participation individuelle évaluée par chaque enseignant. Cette évaluation se fonde sur deux critères : la fréquence et la qualité des interventions en cours ;
  • l’assiduité en classe (voir ci-dessous : Assiduité) ;
  • les examens de mi-semestre ; et
  • les examens de fin de semestre.

Le système d'évaluation est formalisé dans le syllabus du cours fourni à l'étudiant au début du semestre.

L’Institut utilise un système de notation basé sur les lettres A, B, C, D et F et qui correspondent à un moyen cumulé (GPA) variant de 0 à 4,3.

Ce système est le suivant:

Note en lettres Note en chiffres Appréciation
A+ 4.3  
A 4.0 Excellent
A- 3.7  
B+ 3.3  
B 3.0 Bon
B- 2.7  
C+ 2.3  
C 2.0 Moyen
C- 1.7  
D 1.0 Médiocre
F 0 Echec
W - Abandon
I 0 Incomplet
X - Note non communiquée

A chaque cours académique est associé un nombre de crédits.

Le total des crédits à l’actif d’un étudiant est tout simplement la somme des crédits des cours réussis, non requis ou transférés à l’IIHEM.

Le GPA s’obtient en multipliant, pour chacun des cours concernés, la note par le nombre des crédits, puis en divisant la somme des produits obtenus par la somme des crédits.

La moyenne des notes obtenues dans tous les cours pris par l’étudiant à l’IIHEM est une moyenne cumulée; en Anglais on l’appelle « Cumulative Grade Point Average » et son abréviation est CGPA.

Politique de Choix et de Reprise des Cours

Au cours de chacun des semestres réguliers (automne et printemps) de l’année scolaire, l’étudiant est tenu normalement de s’inscrire aux six (6) ou sept (7) cours du semestre qui correspond à celui atteint par l’étudiant dans ses études.

Cependant, l’étudiant devant normalement s’inscrire à six (6) cours et ayant un CGPA de 3.0 au moins peut, après accord du Département Pédagogique, être exceptionnellement inscrit à un 7ème cours. L’inscription à un 7ème cours n’est effective qu’après paiement des frais de scolarité correspondants.

Lorsque le semestre comporte sept (7) cours, l’étudiant ne peut jamais être admis à prendre un cours supplémentaire.

Par ailleurs, l’étudiant peut s’inscrire à un maximum de deux cours au titre d’une session d’été, dans le cas où il a besoin d’améliorer ses notes, de rattraper des cours en retard ou d’avancer plus rapidement dans ses études.

L’étudiant est tenu de maintenir, tout au long de sa scolarité, un CGPA de 2.0 au moins. L’étudiant dont le CGPA est inférieur à 2.0 est placé en situation de probation académique.

Pendant le semestre où l’étudiant est placé en situation de probation académique, il est tenu de s’inscrire aux cours où il a obtenu des notes inférieures à "C" (et en priorité aux cours sanctionnés par une note de "F" ou "F*").

En outre, le Comité Pédagogique peut décider de ne l’autoriser à s’inscrire qu’à 4 ou 5 cours (au lieu de 6 à 7 cours normalement). Néanmoins, il est tenu au paiement des frais normaux de scolarité (c’est-à-dire correspondants à 6 ou 7 cours).

L’étudiant reste en situation de probation académique, tant que son CGPA est inférieur à 2.0, mais pour une durée ne dépassant pas deux (2) semestres consécutifs (les sessions de summer non incluses).

Si l’étudiant ne parvient pas à ramener son CGPA à 2.0, à l’issue des deux (2) semestres de probation, son inscription à l’Institut est suspendue. Cependant, le comité pédagogique peut décider de faire bénéficier l’étudiant concerné d’une prorogation de la période de probation académique.

L’étudiant peut reprendre une seule fois les cours où il a obtenu une note inférieure à "B-", sous réserve d’obtenir l’accord du Département Pédagogique et de payer les frais de scolarité correspondants.

Seule la meilleure note obtenue au cours répété est prise en considération dans le calcul du GPA et du CGPA.

Retrait de Cours et Résiliation de l'Inscription

L’étudiant peut se retirer d’un maximum de deux cours parmi ceux qui lui ont été affectés et cela pendant les trois premières semaines après le début du semestre. Le retrait doit intervenir dans les délais prescrits par le Département Pédagogique. En outre, l’étudiant doit informer le Département Pédagogique de sa décision, en lui soumettant le formulaire destiné à cet effet dûment rempli et signé.

Le cours retiré en conformité avec ces règles n’entrera pas en compte dans le calcul du GPA et du CGPA de l’étudiant qui dans ce cas, reçoit la note de "W" et qui doit figurer dans son bulletin scolaire. Dans le cas où l’étudiant n’a pas informé le Département Pédagogique de son intention de retrait ou qu’il a abandonné un cours après les délais prescrits, l’étudiant reçoit une note de "F" pour le cours en question.

L’étudiant ne peut, à aucun moment de sa scolarité, suspendre son inscription. Toutefois, une autorisation exceptionnelle de suspendre son inscription pour une durée d’un semestre au maximum pourrait lui être accordée, lorsque sa demande est justifiée par des considérations d’extrême gravité.

La demande de suspension doit être formulée par écrit et ceci avant la fin de la 3ème semaine après le début du semestre concerné.

L’étudiant qui abandonne ses cours sans se conformer à cette procédure est considéré inscrit jusqu’à la fin du semestre en cause et il est tenu de régler les frais de scolarité correspondants.

L’étudiant qui désire résilier son inscription doit en aviser par écrit et joindre à la demande sa carte d’étudiant.

En cas de non renouvellement de son inscription à l’issue de ce semestre, il perd sa qualité d’étudiant et il ne peut réintégrer l’Institut que selon la procédure de réadmission.

Conditions d'Accès aux Filières

L’étudiants est orienté à l’une des filières de spécialisation après avoir :

  • accompli avec succès (c’est à dire avec un GPA supérieur à 2.0), tous les cours des deux premières années du programme,
  • atteint un score de 530 au moins au TOEFL et,
  • tous les prérequis exigés par la spécialité choisie.

Conditions d'Obtention du Diplôme

L'étudiant obtient, à l'issue de sa scolarité, le diplôme de Bac+5 dans la spécialité choisie lorsqu’il remplit les conditions suivantes :

  • Avoir satisfait à tous les prérequis ;
  • Avoir complété les cours du tronc commun et les cours de spécialité et les rapports, stages ou autres travaux prévus par son cursus scolaire ;
  • Avoir un GPA de 2.0 au moins ;
  • Avoir atteint un score au TOEFL de 530 au moins ; et
  • S'être acquitté de tous les frais de scolarité et autres droits dûs à l'IIHEM.

Règlement Disciplinaire

Dès son admission à l’IIHEM, l’étudiant devient membre de la communauté de cet établissement et il est tenu de s’y conduire de manière responsable.

A cet effet, il lui incombe de se familiariser avec les règles et les procédures concernant son comportement et de s’y conformer.

L’étudiant a l’obligation de se conduire de manière conforme à la vocation universitaire et éducationnelle de l’Institut.

L’étudiant doit, d’une manière générale, s’abstenir sous peine de sanctions disciplinaires, de tout acte, tentative ou complicité susceptibles d’être considérés, comme une infraction aux normes d’intégrité et d’honnêteté.

Assiduité

La présence et la ponctualité des étudiants aux séances d'enseignement et à toute activité pédagogique sont obligatoires. Le respect de cette obligation est systématiquement contrôlé par l’Institut.

Tout retard de plus de 05 minutes aux cours, séminaires ou conférences est assimilé à une absence.

Tout étudiant accumulant 4 absences injustifiées est sanctionné par une note "F" dans le cours où les absences injustifiées ont été constatées.

Tout étudiant accumulant 8 absences, qu’elles soient justifiées ou non, est sanctionné par une note "F" dans le cours où les absences ont été constatées.

Tout étudiant qui présente un taux d’absentéisme élevé dans l’ensemble des cours qu’il prend peut être soumis à des sanctions allant jusqu’à l’exclusion définitive de l’Institut.

Par ailleurs, les absences entrent dans le calcul de la note finale des étudiants. En effet, chaque étudiant obtient un bonus de 10% pour son assiduité. Ce bonus est rajouté à sa moyenne générale à la fin du semestre. Par contre, l’étudiant perd 3 points de sa moyenne générale pour chaque absence (justifiée ou non). Exemple:

  • Un étudiant qui a une moyenne par semestre de 78% et qui n’a jamais été absent obtiendra 88% (78+10)
  • Un étudiant qui a une moyenne par semestre de 78% et qui a cumulé 5 absences obtiendra 73% (78+10-15)

En cas d'une absence justifiée à un examen mi-trimestriel ou final, aucune autre épreuve de rattrapage ne sera organisée. Mais, la note finale est transformée en baisse selon le règlement intérieur de l’Institut.

L’absence aux deux examens mi-semestriel et final est sanctionnée automatiquement par l'attribution d'une note "F" aux cours concernés par ces absences.

Les absences injustifiées aux examens et aux partiels intermédiaires sont sanctionnées automatiquement par l'attribution d'une note "F" aux cours concernés par ces absences.

Frais de Scolarité

Les frais de scolarité sont dûs chaque semestre pour tous les cours pris par l’étudiant à l’Institut, y compris pour les cours d’où il a choisi de se retirer après le début d’un semestre ou qu’il reprend pour améliorer une note ou pour remplacer une note de "F" ou "F*".

L’étudiant en probation est tenu au paiement de l’intégralité des frais normaux de scolarité (c’est-à-dire correspondants à six (6) ou sept (7) cours par semestre), même lorsqu’il n’est autorisé à poursuivre que 4 ou 5 cours.

Ces frais sont dûs avant le début de chaque semestre. Passé ce délai, ils peuvent être majorés de 5 %.

Dans le cas de retard, l’Institut peut prononcer la suspension de l’inscription et, éventuellement, sa résiliation définitive.

Les frais de scolarité sont fixés par l’Institut et sont revus annuellement (au mois de Septembre).

Cependant, pour les anciens étudiants, l’augmentation des frais de scolarité ne doit pas dépasser un taux de 3 % d’une année à l’autre.

L’étudiant qui n’est pas en probation mais qui prend durant un semestre moins de six ou sept cours que ceux auxquels il est normalement inscrit peut demander le remboursement des frais de scolarité correspondants aux cours non pris lorsque :

  • L’administration est incapable de lui affecter tous les cours qu’il est tenu de suivre durant un semestre; ou que
  • L’étudiant a besoin de s’inscrire à moins de 6 cours pour compléter le programme de ses études et obtenir son diplôme.

S’agissant de l’étudiant qui a été autorisé à suspendre provisoirement ses études, en conformité avec les procédures prévues par le présent règlement, il est remboursé des frais de scolarité du semestre en cause selon les modalités suivantes :

  • Remboursement de 100% des frais avant l’affichage des emplois du temps ;
  • L’étudiant a besoin de s’inscrire à moins de 6 cours pour compléter le programme de ses études et obtenir son diplôme.
  • Remboursement de 70% des frais pendant les trois premières semaines du semestre.

Lorsque la suspension intervient après la troisième semaine du début des cours, l’étudiant n’a droit à aucun remboursement.